Ecole Nationale Supérieure d’ingénieurs de Bourges

Lieu : Ville de Bourges
Maître d’ouvrage : Commune de Bourges
Surface : 5 600 m2
Date de livraison : 1999 – extension 2001


Première construction s’inscrivant dans un projet de réhabilitation globale de l’enceinte militaire Lahitole construite sous Napoléon III, l’école d’ingénieur de la ville de Bourges tire une partie de sa complexité, du rapport très fort qu’elle entretient avec les monuments historiques qui sont conservés sur le site : au premier plan deux pavillons d’entrée et une grille monumentale, au second plan la salle d’armes dont le fronton a servi d’axialité à la composition du plan masse de l’école.
En effet celle ci s’articule autour d’un vaste hall vitré de 300 mètres carrés qui dessert à main droite les amphithéâtres, la bibliothèque de l’école et les salles de cours, à main gauche les laboratoires de recherches et l’administration.
Le grand hall fait office de point de rassemblement et de lieu d’échanges pour les élèves et les professeurs, et lors des manifestations publiques, il est l’anti-chambre des amphithéâtres et souvent un lieu de débats.
Le bâtiment a été construit en béton entièrement sur fondations spéciales car ces terrains avaient fait l’objet de travaux de remblaiements lors de la construction du boulevard au 19e siècle. Bien qu’il est une toiture terrasse, la charpente offraient un degrés de complexité tel qu’il a été opté pour la réalisation d’une nappe métallique qui contient tous les réseaux qui alimentent le bâtiment.

Mention légales